[vc_row][vc_column][vc_column_text]La semaine dernière, nous étions invités à la remise du Prix de l’innovation des avocats organisé par le Village de la Justice. Pour sa 4ème édition, les cabinets Legalix (prix du jury) et Pomelaw (prix du public) se sont distingués pour leurs plateformes proposant des services juridiques à la demande : consultations téléphoniques, par mail, documents juridiques personnalisés… Ce qu’il faut en retenir :

  • en grande majorité, les innovations présentées tournaient autour d’un site interactif permettant aux avocats de se concentrer sur leur valeur ajoutée.
  • la relation client prend de la distance physique au profit d’une plus grande accessibilité.
  • la transparence tarifaire est également au centre des enjeux d’aujourd’hui. Un client a besoin de savoir à l’avance pour quoi il paie et combien il paie.
  • les services des avocats sont plus ouverts que par le passé. Ils s’adressent maintenant à des justiciables qui pouvaient être peu enclins à les contacter. C’est ce qui s’appelle prendre un marché.
  • certaines pratiques très créatives, reposent particulièrement sur le « care », c’est à dire une volonté de porter une vraie attention à son client et qui va au-delà de l’expertise technique dont nous disposons. Mention spéciale pour le cabinet Granvelle, spécialisé en droit de la famille.

« Changes call for innovation, and innovation leads to progress » – Li Keqiang

Pourquoi en parle-t-on ? Simplement parce-que de leurs propres aveux, les avocats ont accusé un certain retard en la matière. Protégés par leurs statuts, ils ont tardé à innover. Les juristes d’entreprises doivent s’en inspirer car leurs clients internes méritent bien autant d’attention. En grande partie, les progrès annoncés ci-dessus représentent de belles voies à suivre pour les praticiens exerçant en entreprises. Il est temps.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]