[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Le contexte tendu des élections présidentielles a montré une mobilisation à plusieurs niveaux des professions juridiques. Les avocats notamment, se sont manifestés tout en bénéficiant d’un effet « réseau social » inédit.

> L’appel de certains avovcats à voter Macron contre le FN

Un petit groupe d’avocats de la place a suscité une forte mobilisation en ce sens depuis quelques jours. Hier, ils étaient plus de 3000 à avoir signé ce document fédérateur.Accéder à l’appel des avocats en question.

To be a statesman, you must first be elected. 

J. William Fulbright

> Le Conseil de l’Ordre du Barreau de Paris est moins explicite

Soulignant davantage la neutralité à laquelle ils se sont astreints au cours de la campagne, le Bâtonnier de Paris, la Vice-Bâtonnière et le Conseil de l’Ordre des Avocats de Paris, « formulent le vœu que la profession mesure ses responsabilités le 7 mai prochain, afin de préserver les valeurs républicaines et européennes qui constituent le socle et l’ancrage de notre nation ». Lire le court communiqué.

> La position des candidats sur notre environnement juridique 

Le Club des Juristes a aggrégé ce qui a été dit et écrit par nos deux candidats eu égard à la profession juridique et au fonctionnement de la justice. Les thèmes centraux y sont abordés : budget de la justice, réforme des institutions, accès à la justice … Visionner le tableau comparatif.

> Intégrité et transparence : il n’y a pas qu’en France que la lutte se poursuit

L’éthique a nourri avec plus ou moins d’intérêt les débats présidentiels. A l’extérieur de nos frontières, le sujet demeure une priorité, comme en témoigne cette Lettre Internationale de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique. Les Compliance Officers apprécieront.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]