Les legaltechs le connaissent bien. Oussama Ammar est le co-fondateur de The Family, une société d’investissement pour start-up, parmi lesquelles figurent Doctrine.fr. Pour Regard Croisés, il livre son point de vue sur ce qui sauvera les hommes qui s’oublieraient dans la course folle du progrès et de l’innovation: leur éthique.

Pour une fois, le propos ne provient pas d’un professionnel du droit. C’est peut-être cela qui le rend intéressant. Le story-telling fait son effet et le parti pris pour une certaine radicalité rendent l’intervention attachante. Morceaux choisis parmi ces 20 minutes :

  • notre éducation et l’environnement au sein duquel nous grandissons forgent une partie de notre éthique,
  • la loi n’aurait pas le monopole de l’éthique,
  • avec la commoditisation du savoir, la distance entre le fait de vouloir quelque chose et son obtention tend à se réduire,
  • une nouvelle génération est moins encline à se plier à un cadre réglementaire qui favorise peu le changement et la créativité,
  • à l’heure de la manipulation génétique et de l’IA, un accident historique n’est pas loin. Par essence, ce futur n’est pas normatif.