Legal by Design : le réflexe gagnant des entreprises innovantes ?

Agis comme si la maxime de ton action devait être érigée par ta volonté en loi universelle  de la nature

Dans sa course aux profits, le fonctionnement interne d’une entreprise donne plus souvent priorité aux exigences opérationnelles qu’au management du risque juridique. Les deux n’ont rien d’incompatible dès lors qu’une réflexion a été entamée en amont. Seulement, ce positionnement legal-by-design dépend largement du degré de maturité de nos organisations.

Il suffit pour s’en convaincre d’adapter la représentation de pyramidale de nos besoins – ou pyramide de Maslow – à ceux d’une entreprise :

Traditionnellement, l’éthique et indirectement le respect de la règle de droit, ne constituent pas la priorité d’une jeune entreprise. Et pourtant, un vent frais souffle sur les jeunes pousses innovantes du web qui ont compris très tôt l’importance d’évoluer dans un écosystème sain et respectueux de la norme. D’ailleurs, la « Charte éthique pour un marché du droit en ligne et ses acteurs », initiée par Eurojuris, UNHJ (Union Nationale des Huissiers de Justice), l’AFJE,  eJust et Leganov vient d’être signée massivement. De quoi partir du bon pied.